Que nous réserve le budget de la sécurité sociale en 2019 ?

Bientôt bénéficiaire, l’Assemblée Nationale a voté le projet de loi pour 2019 le 30 octobre 2018. Elle compte pourtant faire de nombreuses autres économies afin de pérenniser le système. Voici ce qui pourrait vous concerner à la pharmacie.

Comme chaque année, les baisses de prix des médicaments et des produits de santé s’élèvent à 1 milliard d’euros ! Plus exactement 900 000€ pour les médicaments et 100 000€ pour le matériel médical. Les baisses de prix régulières placent la France dans une situation de plus en plus délicate concernant leur approvisionnement, créant ainsi des pénuries et des difficultés d’accès au soin. Avec 80 ruptures il y a 10 ans, c’est aujourd’hui entre 500 et 600 ruptures qui pénalisent les français et rendent la vie impossible aux médecins et pharmaciens.

Dans l’objectif de favoriser toujours plus de générique, les médicaments princeps seront toujours remboursés à hauteur du médicament le moins cher. Les médecins auront de plus en plus de mal à recourir aux « non substituable ». Parallèlement, la sécurité sociale maintiendra la pression pour diminuer les volumes de prescription…

Les économies passées, il y a du constructif avec des budgets débloqués pour les établissements pour personnes âgées, les soignants de nuit, la lutte contre le tabac et les substances psychoactives, la généralisation du reste à charge 0 notamment pour l’optique, les prothèse dentaires et auditives et la généralisation de la vaccination par les pharmaciens contre la grippe à 2 régions supplémentaires en 2019 et la France entière en 2020. L’accès au médicament innovant sera facilité en réduisant la mise à disposition des traitements plus rapidement.

Il y a aussi des exonérations de charges pour les heures supplémentaires, des hausses de certaines aides et des congés maternités pour uniformiser les droits de toutes les mamans. Les enfants sont aussi concernés avec un suivi de 0 à 6 ans afin de détecter toute forme d’autisme et des examens médicaux de suivis seront redéployer pour les enfants et les adolescents.

Bref ! Un joli programme à suivre de près. Plus d’info sur https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12917

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS