Enquêtes sur les produits solaires pour enfants : présence de substances préoccupantes

Les expositions répétées et les coups de soleil pendant l’enfance augmentent le risque de développer un cancer de la peau à l’âge adulte. Les produits solaires sont recommandés pour protéger des effets néfastes du soleil. A propos de ces produits solaires, une enquête sur 71 produits solaires pour enfants a été réalisée par deux associations : Wecf France (réseau international d’organisations féminines et environnementales) et Agir pour l’environnement. Les résultats de cette enquête ont été révélé ce 2 juillet dernier et montrent la présence de substances plus ou moins préoccupantes.

 

Quels sont les résultats de cette enquête ?

D’après ces associations, dans les 71 produits testés, elles auraient retrouvé 29 substances problématiques pour la santé et l’environnement. Ces substances ont été classés en 3 catégories de degrés divers : 10 d’entre elles sont extrêmement préoccupantes (substances cancérogènes ou neurotoxiques, perturbateurs endocriniens), 7 sont très préoccupantes (plutôt des allergènes par contact) et 12 sont préoccupantes (uniquement pour l’environnement).

 

Quelles sont les demandes de ces associations ?

Les 2 associations demandent à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) d’évaluer le rapport bénéfice/risques par rapport aux substances préoccupantes qu’elles ont identifiés dans les produits solaires. D’évaluer et de contrôler de façon plus stricte les ingrédients contenus dans ses produits. De mettre des étiquetages, avec des informations plus claires et compréhensibles pour le consommateur.

 

Quelles sont les recommandations de l’Organisation Mondiale de la santé ?

Les enfants sont plus sensibles que les adultes, il est recommandé d’éviter l’exposition entre 10h et 16h. Rechercher de l’ombre, porter des vêtements amples, couvrants et des lunettes de soleil. Appliquer une protection solaire avec un indice de protection d’au moins 30 en grosse couche, à renouveler toutes les 2h ou après avoir été humide (baignades, transpiration, …).

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin ou pharmacien pour toutes questions sur l’utilisation des crèmes solaires.

Sources :

https://static3.lequotidiendupharmacien.fr/cdn/ff/QWA_gRmIcrsYTZ_yYsziP1QRQx-ktFAsdFyMzbGIL-c/1593691342/public/2020-07/Rapport_ProduitsSolairespourEnfants_wecffrance_agirpourlenvironnement20200702.pdf?_ga=2.128326927.2012457531.1594289336-2000757451.1587010724

Dr Elodie Duquenne